LE TENERIFFA
futur-EL DJEM
Retour:..
caractéristiques: propriétaire: Gouvernement français, puis Union Maritime Mediterranéenne

période d'affrétement: 1924-1937

histoire:

Petit paquebot-mixte, lancé en 1913 à Lübeck par Schifftwerft von H. Koch pour la compagnie allemande Oldenburg Portugiesische Dampferschiffs Rheredrei pour la ligne des Canaries. Saisi par le gouvernement français en 1919, navigue sous pavillon de l'Etat jusqu'en 1922. D'abord en gérance par la société Heuzey Chatelain. Affrété par les Messageries Maritimes dès novembre 1924 pour la ligne de la Baltique, puis celle de l'Adriatique et de la côte yougoslave. En mars 1924, il est sévèrement endommagé à la suite d'un abordage dans le canal de Kiel. Acheté en 1927 par l'Union Maritime Mediterranéenne, filiale de l'Union Française Maritime, consortium d'armateurs dont faisaient partie les MM, il continue à être affrêté par la compagnie régulièrement jusqu'à la fin de 1937, assurant notamment la ligne Marseille-Ports du Nord.

Vendu à l'armateur grec Cottaropoulos en mars 1938, il est rebaptisé EL DJEM. Affrêté le 15 avril 1938 au départ de Marseille par les républicains espagnols, il est bombardé le 30 mai par les avions nationalistes ou italiens dans le port de Valencia, où il brûle pendant plusieurs jours et déclaré en perte totale.  (51), (32), (21) et (30)